Lettre à Marineland : votre pétition est une insulte !

Cher Marineland,

J’aimerais d’abord adresser quelques mots aux employés et aux visiteurs de Marineland : ce n’est pas à vous que je jette la pierre. Je ne doute pas qu’une grande partie d’entre vous aime réellement les animaux non-humains. Vous ne détenez tout simplement pas les bonnes informations parce que depuis toujours, on vous a menti sur les animaux non-humains. On vous bassine à coup de « ils s’en moquent », ils ne sentent rien » et « on les traite bien ». Prenez le temps de vous informer sur qui sont réellement les animaux non-humains et vous les aimerez encore plus. Encore mieux. Je vous joins quelques références à la fin de cette lettre.

Je ne me présenterai pas parce que nous ne sommes pas ici pour parler de moi, sachez seulement que je ne suis pas partisane de votre conduite spéciste envers les animaux (ni d’aucune autre aussi traditionnelle, bio, éthique, plein air ou locale soit-elle), et passons directement au sujet de cette lettre : les animaux marins que vous retenez contre leur gré en captivité afin de gagner de l’argent, niant leur sentience, n’assumant pas vos responsabilités envers eux et vos mensonges envers votre public.

Revenons à vous, Marineland. Je vous adresse cette lettre suite à la découverte de votre pétition adressée au Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer qui, je l’avoue, n’a pas manqué de me mettre dans une colère forte. De nombreuses manifestations homophobes ou racistes ont eu lieu ces derniers mois en France. Il est écoeurant, à l’aube du XXI ème siècle, de voir encore des gens se battre contre les droits des animaux humains. Dits moi, vous avez été plutôt lent à la détente pour lancer la nouvelle génération de défense des non-droits : la pétition pour continuer librement d’exploiter, maltraiter et tuer des animaux non-humains. Ca manque d’idées chez vous, vous devriez penser à renouveler votre équipe de petits génies maléfiques.

Cher Marineland, vous vous vantez de protéger les animaux non-humains, plus particulièrement « vos » orques et « vos » dauphins. Sachez que ces animaux non-humains ne vous appartiennent pas, quand bien même vous les avez payé cher. Vous faites pêcher ces animaux illégalement, blessant voire tuant certains au passage. Vous les soutirez à leur liberté, leurs droits, leurs vies, leurs familles, pour les condamner à la captivité. A l’horreur de l’isolement, des drogues et du stress, s’ajoutent vos méthodes  » modernes » de dressage : à coup de sous-nutrition, punitions corporelles, isolement, vous les forcez à une vie d’animateurs de live-show alors qu’ils sont faits pour nager, jouer, se construire leur propre vie sociale. Tout ceci menant certains à la déprime voire à l’infanticide ou au suicide, comme l’ont révélé les derniers scandales en date. Vous demandez à des orques venant de l’océan de vivre dans des bocaux ridicules, et vous parlez de bien-être animal, de protection. Ces mots sont une honte sortant de vos bouches. Personne n’est heureux quand il doit subir cette « vie ».

Vous mentez à votre porte monnaie public depuis toujours. Vous prétendez leur permettre de voir des orques mais vous leur montrez un animal fatigué, révolté, devenu agressif alors que c’est un des animaux non-humains les moins agressifs de la planète : il n’existe qu’un cas connu de « bousculade » Orque-Homme, et aucun cas de mort. Vous prétendez leur montrer des dauphins hors vous leur montrez des esclaves déprimés. Vous prétendez sauver des animaux de la chasse illégale en mer alors que vous êtes vous-même ce chasseur. Vous prétendez les aimer alors que vous les exploitez dans le seul et unique but de vous enrichir. Marineland, vous puez la malhonnêteté, l’indifférence, la dissonance cognitive, le spécisme, l’obsession de la richesse et du pouvoir, alors que les vrais protecteurs et défenseurs des animaux aspirent à l’exact contraire : bonté, compassion, vérité, antispécisme, partage.

Marineland, je suis une personne altruiste : j’essaie de comprendre les actes et les paroles des gens plutôt que de les juger, afin de les aider à devenir de meilleures personnes et à trouver la paix avec elles-mêmes. Mais j’ai beau essayer, je n’arrive pas à comprendre comment on peut être aussi proche des animaux, les voir chaque jour qui passe, savoir leur sentience, leur envie d’être libre… et continuer à les exploiter en toute quiétude, les poches gonflées, la conscience javelisée.

Aussi, je vous demande d’avoir la décence de retirer votre pétition (ou même de fermer, en fait, tant qu’on y est). Elle n’a pas lieu d’être et est une honte, je dirais même une insulte à la protection animale que vous prétendez défendre.

Meilleures salutations,
Noita, blogueuse, rédactrice en chef « Le Tofu Te Parle »

– Site Web LeTofuTeParle

Notre magazine gratuit online

Twitter et Insta : @Noitasilagel @letofuteparle
Cliquez ici pour signer cette pétition

Capture d_écran 2017-05-14 à 12.48.55

Liens pour faire un 1er pas vers le véganisme

Capture d_écran 2017-05-13 à 18.42.51

Association L214 : site principal de L214. Investigations, dénonciation, information et principalement sur les animaux d’élevage

Sea Shepherd : Pareil mais coté mer
Vegan Pratique : site de L214 pour aider à une transition vers le végétalisme
Liste de chanteurs/euses et autres artistes –> Francophones : KreezyR, Res Turner, Maxime Ginolin (court métrage/MagicJack en FR, chansons en EN), Eddy Kaiser (français mais chante en EN)